26 mars 2016

Prier pour les autorités et les habitants de la Rochelle

« La Rochelle pour Christ », tel est le thème de la nuit de prière de l’Église de Dieu à la Rochelle qui s’est tenue le 25 mars 2016. Ce thème traduit la volonté des membres de notre église de voir la Rochelle prospérer spirituellement, matériellement et dans tous les autres domaines. Les deux textes choisis en nous appuyant sur Jérémie 27:7 et 1 Timothée 2:1-3.

La nuit de prière de l’Église de Dieu à la Rochelle a lieu le dernier vendredi de chaque mois, à partir de 22 heures. Celle du 25 mars a été un moment très fort pour les participants.

Après la prière d’ouverture, la sœur Isabelle Evina nous a conduit dans un moment d’adoration visant à préparer nos cœurs à entrer dans la présence de Dieu. L’exhortation qui a suivi portait sur Jérémie 27:7 et 1 Timothée 2:1-3, deux textes bibliques qui incitent les chrétiens à prier pour leurs villes respectives et pour les autorités établies.

Prier pour la Rochelle

« Recherchez le bien de la ville où je vous ai menés en captivité, et priez l’Éternel en sa faveur, parce que votre bonheur dépend du sien. » (Jérémie 29:7)

Dans ce texte, Jérémie conseille aux exilés de Juda de  » rechercher la paix  » de Babylone. Il s’est déjà attardé longuement sur l’état et les perspectives de la population de Juda. Il vient de rappeler que son Dieu est le Seigneur de la terre entière (dans les versets 27 et 28). Il en arrive maintenant à une question abordée brièvement au chapitre 24 : le rôle futur dévolu dans le plan de Dieu aux cadres de la nation déportés à Babylone en 598. Là, le message s’adressait à ses compatriotes restés à Jérusalem, qui se faisaient beaucoup d’illusions sur leur propre importance dans la pensée divine. Il importe maintenant de préparer les déportés pour la place qui leur est réservée. Au lieu de souhaiter la chute prochaine de leurs vainqueurs, les exilés doivent prier pour la prospérité des bourreaux de Jérusalem.

En s’inspirant de ce texte, les participants se sont engagés à prier continuellement pour la prospérité de la Rochelle, car de sa prospérité dépend la nôtre.

Prier pour les habitants de la Rochelle

« J’exhorte donc, avant toutes choses, à faire des prières, des supplications, des requêtes, des actions de grâces, pour tous les hommes » (1 Timothée 2:1) Texte en grec : παρακαλω ουν πρωτον παντων ποιεισθαι δεησεις προσευχας εντευξεις ευχαριστιας υπερ παντων ανθρωπων

Pourquoi devons-nous prier pour les habitants de notre ville ? Le verset ci-dessus nous exhorte à faire toutes les sortes de prières, pour tous les hommes. Quatre termes grecs sont utilisés pour décrire l’action de prier dans ce verset:

– Les demandes (deeseis). Ce nom a comme racine le verbe deomai, qui signifie « avoir besoin de ». La prière est ici considérée comme l’expression de nos besoins, et suppose que nous nous sommes rendus compte que nous avions grandement besoin des dons et des bénédictions de Dieu.

– Les prières (proseuchas). C’est le terme général employé pour désigner la prière. L’emploi de ce terme est toutefois toujours restreint aux prières adressées à Dieu. Le terme précédent, deeseis, n’a pas de restriction semblable. Proseuchè est donc un mot sacré et désigne la prière comme le fait de s’approcher de Dieu. Les idées d’adoration et de respect sont ses traits caractéristiques.

– Les supplications (enteuxeis). Ce mot ne revient qu’à deux reprises dans le Nouveau Testament, ici et dans 1 Timothée 4:5. Le verbe apparenté entugchanein, « rencontrer quelqu’un, s’approcher assez près pour pouvoir s’entretenir familièrement », indique qu’il s’agit d’une prière intime. L’idée de requête que renferme ce terme est clairement établie par les papyrus. La prière est ici décrite sous l’aspect d’un libre accès à Dieu avec une confiance enfantine.

– Les actions de grâce (eucharistias). Des actions de grâce devaient accompagner les prières de toutes sortes, d’après Philippiens 4:6. Peu importe sa condition présente, tout chrétien jouit de nombreuses bénédictions imméritées qui lui viennent de Dieu.

Prier pour les autorités

« Prier […] pour les rois et pour tous ceux qui sont élevés en dignité, afin que nous menions une vie paisible et tranquille, en toute piété et honnêteté » (1 Timothée 2:2) Texte original grec : υπερ βασιλεων και παντων των εν υπεροχη οντων ινα ηρεμον και ησυχιον βιον διαγωμεν εν παση ευσεβεια και σεμνοτητι

Pourquoi devons-nous prier pour les autorités de la Rochelle ? La Bible insiste sur la nécessité de prier pour tous, y compris les autorités établies. La raison théologique de cette obéissance est le fait que les autorités font partie de la volonté créationnelle de Dieu (Romains 13:1 et 1 Pierre 2: 13).

Le but immédiat de la prière pour les autorités est qu’elles accomplissent leur fonction donnée par Dieu de maintenir un environnement paisible et ordonné ( » que nous puissions mener, à l’abri de toute violence, une vie paisible « ), mais ce but doit servir un dessein plus élevé. Ce qui est recherché, ce n’est pas simplement une vie paisible, c’est la meilleure condition possible pour l’expansion du royaume de Dieu.

De plus, la description de la manière de vivre chrétienne ( » en toute piété et sainteté « ) contient l’idée de témoignage. La piété est le terme utilisé dans les Épitres pastorales pour un christianisme authentique, qui joint la connaissance de Dieu, la foi en lui et la réponse visible d’un style de vie.

Back to news

La newsletter

©2019 Eglise de Dieu à La Rochelle | Mentions Légales

Site partenaire du Journal Chrétien